Il y a , par

Chronique

Nevernight (The Nevernight Chronicle #1) de Jay Kristoff

The first in an epic new fantasy series from the New York Times bestselling author.

In a land where three suns almost never set, a fledgling killer joins a school of assassins, seeking vengeance against the powers who destroyed her family.

Daughter of an executed traitor, Mia Corvere is barely able to escape her father's failed rebellion with her life. Alone and friendless, she wanders a city built from the bones of a dead god, hunted by the Senate and its thugs. But her gift for speaking with the shadows leads her to the hearth of a retired killer, and a future she never imagined.

Now, Mia is apprenticed to the deadliest flock of assassins in the entire Republic—the Red Church. Treachery and trials await her with the Church’s halls, and to fail is to die. But if she survives to initiation, Mia will be inducted among the chosen of the Lady of Blessed Murder, and one step closer to the only thing she desires.

Revenge.

fanart

“The brighter the light, the deeper the shadow.”

Il y a des livres qui me donnent envie de faire des chroniques de 3km de long. Et il y en a d'autres qui me laisse sans voix. Nevernight fait partie de cette dernière catégorie. (même si au final, je me rends compte que j'ai écrit un pavé, je peux vous assurer que je n'avais aucune idée de ce que je pouvais dire à part "kqjenfk%k,efl")

gif

JE NE SAIS PAS QUOI DIRE. Ça parle d'une école d'assassins et c'est écrit pas Jay Kristoff, que voulez-vous de plus ? Il n'y a rien à ajouter, c'était juste la perfection ! J'ai adoré du début à la fin.

J'ai mis du temps à le finir parce que je voulais faire durer le plaisir (et accessoirement, parce que je n'ai pas eu trop le temps de lire ces derniers jours).

Pour ceux qui ne sont pas habitués à lire en anglais, je vous déconseille ce livre pour commencer la VO parce que moi-même j'ai eu quelques difficultés à tout comprendre au début. La plume de l'auteure est complexe, très imagée et poétique (déjà en français, il faut se concentrer au début pour bien rentrer dans l'histoire - je parle de  sa première trilogie, La Guerre du Lotus - donc imaginez en VO !) Mais une fois que tout est mis en place, ça va tout seul, on ne voit plus le temps passer quand on lit Nevernight !

“When all is bood, blood is all.” 

Ce livre ne rentre pas vraiment dans la catégorie YA bien que l'héroïne principale ait 16 ans. L'auteur l'a dit lui-même : son livre n'est pas du YA (Young Adult) mais bien du NA (New Adult). Il y a des scènes de sexe, du gore, de la violence qui conviennent plutôt aux plus matures qu'aux jeunes lecteurs. #SoMuchBlood

PARCE QUE. Comme je le disais plus haut, ça parle d'assassins. 

“Never Flinch.” A cold whisper in her ear. “Never fear. And never, ever forget.”
The girl nodded slowly.
Exhaled the hope inside.
And she'd watched her father die.

On suit notre jeune héroïne de 16 ans, Mia Corvere, issue d'une famille de classe aisée. Mia a assisté à l'âge de 10 ans à l'exécution de son père sur la place publique par pendaison pour trahison contre la République d'Itreya. Peu après, sa mère et son petit frère (qui n'était encore qu'un bébé) ont été envoyé à Philoshopher's Stone, un endroit qui ne laisse filtrer aucune lumière. Un genre de prison où tous ceux qui sont contre la République sont envoyés. Quant à Mia, l'ordre a été donné qu'on la fasse noyer.

gif

Mais Mia est parvenue à en réchapper et depuis ce jour, sa décision de venger sa famille et le visage de ceux qui ont détruit sa vie hantent ses pensées. Pour accomplir cet exploit, elle va devoir s'entraîner et va entrer dans la Red Church, une école d'assassins qui sert la déesse de la mort et des ténèbres, la terrible Niah.

“Own nothing. Know nothing. Be nothing.
Because then you can do anything.” 

Il faut savoir que notre héroïne est déjà attirée par les ténèbres puisqu'elle a pour compagnie un chat fait d'ombre qui la suit partout où elle va. J'ADORE CE CHAT.

Bref, Mia n'est pas au bout de ses peines car la Red Church est remplie de pièges, de trahisons et de meurtriers aussi assoiffés de sang qu'elle.

J'ai adoré lire à propos de cette école fascinante ! Les cours, les profs, les élèves, la magie. Tout était génial ! Mia était constamment mise à l'épreuve. Elle n'est pas épargnée et l'auteur n'a pas peur que ses personnages fassent des erreurs, bien au contraire. Mia n'est pas parfaite et se retrouve souvent dans des situations précaires. Mais ce que j'ai adoré, c'était que le plus souvent, on nous laissait croire qu'il n'y avait plus d'issue alors que tout était planifié, ahah ! Des retournements de situations et des coups de théâtre dans tous les recoins !

Très peu de romance, mais il y en a et j'ai adoré la relation entre les deux personnages. Jay Kristoff est tellement cruel. ARG.

Les autres personnages sont tout aussi géniaux que Mia, j'ai adoré en apprendre plus sur eux et leur passé. Pourquoi ont-il rejoint la Red Church ? Le passé de Tric était tellement horrible et triste…

Mes personnages préférés étaient Mia, Tric et Ash. Ces trois-là sont géniaux. Ash était une super amie pour Mia, je l'ai trouvé adorable ! Et Mia m'a tuée à plusieurs reprises avec ses répliques sanglantes, ahah.

“Apologies,” Mia frowned, searching the floor as if looking for something. “I appear to have misplaced the fucks I give for what you think…”

Comme d'habitude, l'univers qu'a su créer Kristoff est merveilleux. Toutes ses idées sont fantastiques et il parvient à les réaliser d'une manière tellement unique !

Nevernight nous propose un monde inspiré de la Rome antique avec des particularités qui font de ce livre, un roman pas comme les autres ! Dans ce monde, il y a trois soleils (un rouge, un jaune et un bleu). Il ne fait presque jamais nuit ! On dit que c'est parce que le dieu de la lumière, Aa, a chassé son épouse du ciel, la déesse Niah. Toutes les informations à propos de cet univers étaient super intéressantes !

J'ai adoré le fait que la protagoniste, Mia, suive la voie de la déesse des Ténèbres et que dans ce sens-là, pour nous, les méchants étaient ceux qui vénéraient le dieu de la Lumière. Normalement, ça devrait être l'inverse mais ici, on est du côté OBSCUR.

gif

Bref. Seul petit point négatif qui n'est pas en rapport avec l'histoire : j'ai trouvé quelques fautes de frappes assez évidentes au cours de ma lecture. JE VAIS PAS CHIPOTER MAIS VOILÀ. Je ne parle pas parfaitement l'anglais mais j'ai vu quelques erreurs. Dans 400+ pages, si je vois une faute, ça va. Deux, ça passe. Mais trois, quatre,…

FIN JE SAIS PAS MAIS C'EST FLAGRANT LÀ.

photo

Excusez-moi, je croyais que j'en étais au chapitre 36. Je ne m'étais pas rendue compte que j'avais lu 300 chapitres de plus au cours de mon sommeil.
C'est la faute de frappe qui m'a le plus sauté aux yeux, mais il y en avait d'autres. Du style : des lettres qui se rajoutaient au milieu des phrases sans raisons. Il n'y en avait pas des TONNES, mais bon, quelques unes suffisent pour me faire douter du boulot de ceux qui sont censés RELIRE.

Sinon, tout le reste, tout le livre est une œuvre d'art absolue. Quelques photos pour vous le prouver et vous faire baver :

photos

photo personnelle

Ce livre est à lire d'urgence.

Commentaires (3)

Par ,

Lui est dans ma liste a lire directe dès qui arrive en France !

Par ,

Arrg, j'espère qu'il va pas trop se faire attendre pour que tu puisses lire ce BIJOU. :unionlove:
Arrg, j'espère qu'il va pas trop se faire attendre pour que tu puisses lire ce BIJOU. :unionlove:

Par ,

J'espère aussi 8D
J'espère aussi 8D
Lui est dans ma liste a lire directe dès qui arrive en France !

Poster un commentaire




BBcode

balises









50px

40px

30px

20px

10px

Times New Roman

Calibri

Georgia

Bebas Neue

Cubano

Trebuchet Ms

Aleo

Poetsen One

espace

espace

espace

espace

espace

color b i url img quote size shadow strike spacing overline u spoiler highlight left center right justify hr dotted font infob

smilies

Prévisualisation

(NB : les spoilers ne sont pas disponibles durant l'aperçu)

Inscription













Mot de passe oublié ?




Votre nouveau mot de passe va vous être envoyé par mail.
N'oubliez pas de regarder dans vos courriers indésirables.
Il se peut que votre compte ait été supprimé car cela faisait plus de 6 mois que vous ne vous étiez pas connecté : dans ce cas, la solution est de se créer un nouveau compte.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.