Il y a , par

Chronique

Forest of a Thousand Lanterns (Rise of the Empress #1) de Julie C. Dao

An East Asian fantasy reimagining of The Evil Queen legend about one peasant girl's quest to become Empress--and the darkness she must unleash to achieve her destiny.

Eighteen-year-old Xifeng is beautiful. The stars say she is destined for greatness, that she is meant to be Empress of Feng Lu. But only if she embraces the darkness within her. Growing up as a peasant in a forgotten village on the edge of the map, Xifeng longs to fulfill the destiny promised to her by her cruel aunt, the witch Guma, who has read the cards and seen glimmers of Xifeng's majestic future. But is the price of the throne too high?

Because in order to achieve greatness, she must spurn the young man who loves her and exploit the callous magic that runs through her veins--sorcery fueled by eating the hearts of the recently killed. For the god who has sent her on this journey will not be satisfied until his power is absolute.

Image associée 

She was a monster, a bride of the darkness, and she rose to face her destiny as though it were the blood-red sunrise of a new day

Forest of a Thousand Lanterns est une revisite du célèbre conte de Blanche Neige… mais du point de vue de la Méchante Reine. Et pour couronner le tout, le récit s’inspire fortement de la culture asiatique. Que demander de plus ! Je suis toujours attirée par les personnages avec des morales ambiguës, donc ce livre était fait pour moi. Néanmoins, je dois avouer que la couverture m’a un peu rebutée au début : je trouvais les couleurs pas vraiment avenantes, ahah. Les couvertures vertes ne sont pas très communes ! Mais en lisant le bouquin, j’ai compris que ce n’était pas dû au hasard.

On suit l’histoire de Xifeng (prononciation : SHE-fung) (le guide de prononciations au début du livre m’a été très utile !), une jeune paysanne de dix-huit ans vivant sous la tutelle de sa tante abusive. Xifeng aspire à une meilleure vie. Son destin est d’ailleurs déjà écrit : elle deviendra Impératrice de Feng Lu. Mais pour cela, elle doit embrasser les ténèbres qui l’abritent et renoncer à son amour pour Wei.

Dans sa quête, on comprend rapidement que des forces obscures sont à l’œuvre et que la destinée de Xifeng est étroitement liée au Dieu Serpent.

Résultat de recherche d'images pour "evil queen gif"

Il est difficile de dire si j’ai aimé Xifeng. En effet, le fait de s’attacher à elle n’est pas le but. Xifeng est une anti-héroïne qui deviendra, on le sait déjà, une femme puissante et cruelle. On voit clairement son évolution au cours du récit. Son indécision se transforme rapidement en confiance en elle. Et son côté ambitieuse, rancunière et orgueilleuse ne font que s’accentuer au fil des pages. Mais on voit également qu’elle tente de lutter contre ses pulsions. À savoir, tuer tous ceux qui lui font du tort, ahah.

J’adore être dans la tête des vilains pour comprendre leurs motivations, leur backstory, etc. La narration de Xifeng était donc hyper intéressante et assez originale du fait qu’on ait accès au point de vue d’un anti-héros.

And there were so many other hearts that might do the same—so many other enemies who would not be wasted by death, who would instead contribute their essence to the night that had begun inside her.  

Ce livre était plus sanglant et gore que ce que je n’avais imaginé (Xifeng mange littéralement le cœur de ses victimes) ! Et j’ai plutôt apprécié cet aspect, sinon, je me serais carrément ennuyée. Car malheureusement, j’ai trouvé le rythme de l’histoire un peu lent. La majeur partie de bouquin se déroule, comme je le craignais, dans un seul endroit nommé La Cité des Femmes où vivent les femmes du palais, dont la femme de l’empereur ainsi que sa concubine, les principales rivales de Xifeng… J’aurais préféré voyager un peu plus car l’univers semblait riche et complexe, avec des royaumes et un système politique.

Les éléments de magie étaient également trop peux exploités à mon goût. Le peu que j’ai vu m’a vraiment plu et j’en voulais davantage ! J’aurais voulu un peu plus de manifestations des pouvoirs de Xifeng et du Dieu Serpent.

Ce qui a rattrapé ce livre était donc le personnage complexe et multidimensionnel de Xifeng, mais aussi la plume de l’auteure qui était tout simplement superbe. Un vrai régal pour les yeux !

Commentaires (0)


Poster un commentaire




BBcode

balises









50px

40px

30px

20px

10px

Times New Roman

Calibri

Georgia

Bebas Neue

Cubano

Trebuchet Ms

Aleo

Poetsen One

espace

espace

espace

espace

espace

color b i url img quote size shadow strike spacing overline u spoiler highlight left center right justify hr dotted font infob

smilies

Prévisualisation

(NB : les spoilers ne sont pas disponibles durant l'aperçu)

Inscription













Mot de passe oublié ?




Votre nouveau mot de passe va vous être envoyé par mail.
N'oubliez pas de regarder dans vos courriers indésirables.
Il se peut que votre compte ait été supprimé car cela faisait plus de 6 mois que vous ne vous étiez pas connecté : dans ce cas, la solution est de se créer un nouveau compte.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.