Il y a , par

Chronique

Stranger Things - saisons 1 & 2

A Hawkins, en 1983 dans l'Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d'amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre "11" sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…

Je pense que tout le monde a déjà entendu parlé du phénomène Stranger Things qui avait déjà fait fureur l’année dernière. Eh bien moi, je viens tout juste de rattraper mon retard en ayant marathonné la saison 1 ces dernières semaines puis la saison 2 dès sa sortie ! Stranger Things est désormais dans mon top 5 de mes séries préférées, quand est-il pour vous ?

Si vous n’avez pas encore succombé à ce petit bijou, laissez-moi vous convaincre en trois points :

Personnages attachants

Pour moi, ce premier point est le plus important de tous (d’ailleurs, vous verrez que c’est celui que j’ai le plus développé) ! Il est rare que je m’attache à autant de personnages dans une même série. J’adore le fait que, dans Stranger Things, tous les personnages que l’ont suit soient aussi géniaux et adorables. Même ceux que l’on n’aime pas forcément au début deviennent des chouchous. Je pense notamment à Steve qui, dans la saison 1, était vraiment pénible. Mais dans la saison 2, ohmygad, quel revirement ! Il est devenu l’un de mes personnages favoris. Je l’aime trop.

Bref, voici une petite présentation des personnages les plus importants de la saison 1 et 2.

  • Eleven : JUSTE. Cette fille est incroyable. Elle a des super-pouvoirs, okay ? Que voulez-vous de plus ? Eleven a une une enfance hyper difficile et elle n’a que treize ans. Elle ne parle pas beaucoup et elle adore les gaufres et elle est super badass et je l’aime.

image

  • Will : c’est l’un des personnages qui en a le plus bavé dans la série avec Eleven. Sachant qu’aucun personnage n’est épargné, je vous laisse imaginer les épreuves qu’il a dû endurer ce pauvre petit chou (il s’est littéralement fait kidnappé par un démorgogon, a dû survivre seul dans un monde parallèle de l’enfer du mal et pour finir, il s’est fait possédé par le chef des démorgogons). #wow S’il vous plaît, arrêtez de le tourmenter, Will est beaucoup trop précieux pour ce monde !
     
  • Dustin : je crois que c’est le personnage qui m’a fait le plus sourire dans la série. Ses répliques, son humour, son charisme. Je le trouve tout simplement adorable et hilarant. Mais je n’approuve pas toutes ses actions (Dustin, ou le garçon qui possédait un démogorgon en animal de compagnie). #wtf
     
  • Mike : c’est le chef de la bande. LUI ET ELEVEN. Oh mon dieu, c’est le ship de l’année. Ils sont tellement adorables ensemble. J’adore comment Mike est le seul à faire confiance à une fille qu’il a rencontré dans les bois et qui ne parle pas et qui se nourrit exclusivement de gaufres et qui a des pouvoirs surnaturels. Un brave petit, c’est moi qui vous le dis.
     
  • Lucas : c’est le plus terre-à-terre de la team (mis à part le fait qu’il se croit invincible devant les monstres avec son lance-pierres). On n’a pas trop l’occasion de vraiment s’attacher à lui dans la saison 1 puisque c’est lui qui restait le plus sceptique et le plus rabat joie concernant Eleven (franchement, je vois pas pourquoi !) (lol). Mais dans la saison 2, avec l’arrivée de Max, on le voit davantage sous un meilleur jour et j’ai adoré la petite romance entre les deux ! (pauvre Dustin)
     
  • Joyce : officiellement élue meilleure mère de l’année. Ou du siècle. Cette femme est prête à tout pour ses enfants. À TOUT. J’ai été tellement surprise en commençant la série de voir un parent aussi investi dans l’histoire ! Qui implique un monde parallèle et des monstres, je le rappelle ! Joyce n’a pas abandonné son fils une seule seconde. C’était elle, la première, a être persuadée que Will n’avait pas définitivement disparu et c’est elle qui faisait avancer l’enquête avec ses idées ingénieuses pour communiquer avec Will ! Et je dois dire que ça m’a donné la larme à l’œil plus d’une fois. Cette relation mère-fils était juste tellement précieuse et touchante.

image

  • Hopper : c’est le shérif de la ville. Encore une fois, cette série m’a surprise avec ce personnage, qui est un représentant de l’ordre, aussi impliqué dans l’affaire. Pour moi, c’est ce genre de personnage qui ne regarde jamais au bon endroit, qui ne croit jamais aux histoires incroyables qu’on lui raconter, etc. MAIS PAS HOPPER. Hopper est juste génial. Tout comme Joyce, il ne s’arrête devant rien, même pas devant une bande de Démogorgons enragés, pour sauver ces merveilleux enfants. AUSSI. Hopper et Eleven, je suis trop touchée par leur relation. Hopper la traite comme si c’était sa fille !
     
  • Nancy : c’est la grande sœur de Mike mais également la petite amie de Steve. Au début, je ne voyais pas trop ce que son personnage apportait à la série, mais j’ai fini pas beaucoup apprécier sa part dans l’histoire. Nancy est la jeune fille un peu trop parfaite qui préfère réviser qu’aller en soirée. J’ai beaucoup aimé son évolution ainsi que son rapprochement avec Jonathan… JE SHIP. Mais maintenant que Steve est remonté dans mon estime, mon cœur est divisé !
     
  • Jonathan : c’est le grand frère de Will. C’est un peu l’ado reclus du bahut mais il n’en reste pas moins adorable. Il est trop gentil et j’adore sa relation avec Nancy !
     
  • Steve : STEVE. STEVE. STEVE. Au début, c’était un sacré abruti. Mais quand il commence à être vraiment impliqué dans toute l’intrigue autour de Will, oh mon dieu. Ahaha, avec sa batte cloutée, un vrai dur à cuire. Dans la saison, il se rapproche un peu plus des enfants tel un grand frère protecteur, surtout de Dustin. C’était. La. Meilleure. Chose. Qui. Soit.

image

  • Max : elle fait son apparition dans la saison 2 et rejoint progressivement notre bande de garçons préférés ! Elle a un peu de mal à s’intégrer, surtout à cause de Mike qui ne veut pas d’elle dans le groupe. J’ai mis du temps à m’attacher à elle. Néanmoins, j’ai bien aimé son rapprochement avec Lucas et il était difficile de rester de marbre devant la violence de son frère.
     
  • Billy (beau-frère de Max) : UGH. Ce mec est totalement raciste. Je ne vois pas d’autre raison pour laquelle il n’aimerait pas que sa sœur traîne avec Lucas. Même si c’est horrible ce que son père lui fait subir, j’ai encore du mal à me faire à ce personnage. Sans doute qu’il aura le droit a plus de développement dans la saison prochaine et qu’il sera plus facile à l’apprécier, à l’image de Steve, MAIS BON. Il y a des trucs qu’on ne pardonne pas. Malgré tout, son personnage ajoute un peu de piment à la série, notamment l’épique fight scene entre lui et Steve. #awesome

Ambiance dark

Stranger Things peut sembler être une série assez légère avec son cast principalement constitué d’ados. Elle se rapproche néanmoins de l’horreur par son atmosphère lugubre et son univers rempli de monstres carnivores. On ne voit pas forcément tous les détails les plus gores, mais les suggestions nous suffisent pour nous faire trembler devant nos écrans !

Ambiance angoissante et dark, suspens à couper le souffle, monstres qui nous donnent la chaire de poule : on est complètement happé par l’histoire dès les premières minutes de l’épisode. De plus, la plupart des scènes sont tournées la nuit et les jeux de lumières qui s’éteignent et qui s’allument ne font que renforcer l'atmosphère pesante de la série.

image

AUSSI. L’esthétique général de Stranger Things est juste superbe, un vrai plaisir pour les yeux !

La série remet également l’époque des années 80 au goût du jour. De nombreuses références y sont cachées un peu partout dans les décors, les dialogues, les musiques et même dans l’affiche (réf à Star Wars) ou dans le générique (la police, ITC Benguiat, créée en 1977, a notamment été utilisée sur les couvertures des livres de Stephen King).

Intrigue captivante

Au niveau de l’intrigue, là encore nous sommes servis ! Je pense avoir préféré celle de la saison 1 (même si la saison 2 était tout aussi merveilleuse) car c’était encore tout nouveau. On y découvrait cet univers riche et complexe très progressivement. Chaque épisode nous apportait une nouvelle pièce du puzzle sur la disparation de Will. C’est simple : lorsque vous finissez un épisode de Stranger Things, il est très difficile de résister à la tentation de regarder le suivant !

Enfin, pas le temps de s’ennuyer avec des personnages aussi nombreux. Leur dynamique est juste géniale et ce que j’aime par-dessus tout, c’est le mélange entre les personnages ! Ils forment chaque fois de nouveaux groupes inattendus. Les intrigues secondaires sont tout aussi intéressantes mais également très utiles pour le big final qu’on attend toujours avec impatience en fin de saison.


Pour conclure : ne passez pas à côté du phénomène Stranger Things. Ne laissez pas sa popularité vous intimider, lancez-vous et vous ne le regretterez pas ! Des personnages (et des acteurs) drôles et attachants et BADASS, un ambiance années 80 très vintage, une atmosphère hyper poignante ainsi qu’une intrigue bien ficelée… c’est la recette miracle et Stranger Things le fait tellement bien.

Typographie de Stranger Things par http://makeitstranger.com/

Commentaires (0)


Poster un commentaire




BBcode

balises









50px

40px

30px

20px

10px

Times New Roman

Calibri

Georgia

Bebas Neue

Cubano

Trebuchet Ms

Aleo

Poetsen One

espace

espace

espace

espace

espace

color b i url img quote size shadow strike spacing overline u spoiler highlight left center right justify hr dotted font infob

smilies

Prévisualisation

(NB : les spoilers ne sont pas disponibles durant l'aperçu)

Inscription













Mot de passe oublié ?




Votre nouveau mot de passe va vous être envoyé par mail.
N'oubliez pas de regarder dans vos courriers indésirables.
Il se peut que votre compte ait été supprimé car cela faisait plus de 6 mois que vous ne vous étiez pas connecté : dans ce cas, la solution est de se créer un nouveau compte.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.